Au fil du temps

Claude Rochet.

Né à Thonon-les-Bains sur les bords du Lac Léman, Claude a grandi sur les pistes de skis à Tignes. Petit il rêve d'être danseur, et chanteur mais il fait du ski, du hockey sur glace, de l'escalade, du canoë kayak, de l'escrime, du tir (carabine et pistolet) et de l'équitation.

 

Après une formation et plusieurs années de travail en hôtellerie et restauration, Claude débute le théâtre en 1988 à 23 ans par hasard à Thonon-les-bains avec Emmanuel Gripon puis avec la Cie Patrick Coubia qui lui donne l'envie de jouer.

Grâce à Deux amies qui l'héberge, le soutienne, le cajole et le pousse, Claude vient à Paris et joue sa première pièce dans la capitale au théâtre du Berry-Zèbre (aujourd'hui Le Zèbre) en 1990. Sous l'impulsion et la direction de sa "marraine" de théâtre Hortense Archambault, "Le Jeu de Dom Cristobal" de F.G.Lorca est un tournant pour Claude dans la décision de se former au métier de comédien.

 

Pour gagner sa vie, Claude travaille comme chef de rang au restaurant du Théâtre des Amandiers de Nanterre. Sous la houlette de Patrice Chéreau puis de Jean-Pierre Vincent, le Théâtre des Amandiers de Nanterre offre à Claude la possibilité de découvrir le travail de nombreux metteurs en scènes de renom comme Jean-Louis Martinelli, Alain Françon, Claude Régy, Catherine Anne, Stanislas Nordey, et bien sur Patrice Chéreau et Jean-Pierre Vincent. Il a l'autorisation de se "glisser" dans les salles pour assister aux répétitions et découvre avec ravissement et intérêt le travail des comédiens de talent comme André Marcon, Philippe Cléveneau, Myriam Boyer, Anne Alvaro, Charles Berling, Anouk Grimberg, Thierry Frémont, Clovis Cornillac, Daniel Auteuil...

 

Ses premiers contrats professionnels, c'est la compagnie du Théâtre Astral et Lucette Grimaud qui lui donne en 1993. Il apprend à jouer dans toutes les situations et dans tous les lieux possibles, deux à trois représentations par jour en tournée avec un(e) partenaire. Pendant sept ans à paris et en France Claude fait plus de 1000 représentations.

Claude continue de se former par le biais de stages AFDAS (théâtre, théâtre de rue, théâtre baroque, comédie Musicale, enregistrement en studio, voix-off, doublage...) avec des formateurs prestigieux comme Ferucio Soleri ou encore Christiane Legrand.

C'est lors d'un stage AFDAS de 6 semaines, que Claude fait une rencontre qui le marque pour toujours avec John Berry. John donne à Claude l'envie de se spécialiser dans une technique théâtrale. A l’issue, Claude continue à apprendre avec John pendant Deux ans.

Puis Claude rencontre Philippe Naud avec qui il continue de se former (méthode Meisner) et collaborer pendant de nombreuses années et encore aujourd'hui à travers de nombreuses pièces comme « peines d'amour perdues » de Shakespeare, « les plaideurs » de Racine ou encore « l'affaire Edouard » de Feydeau.

 

En 1999, Claude découvre le Théâtre de rue avec La compagnie L'arbre à Nomades sous la direction de Bruno Eckert. Après audition, Bruno lui confie le rôle principal du Bonimenteur dans le spectacle « AZAR » pendant plusieurs années. Devant des publics de 800 à 1200 spectateurs, Claude joue dans de nombreux festivals en France et en Europe. Il joue devant plus de 20 000 personnes sur la Grand Place de Bruxelles en Belgique.

Claude participe à "Los Reyes Magos" à Burgos (Espagne), au carnaval de Dunkerque, au carnaval de Nice ou encore à la fête du citron de Menton devant des centaines de milliers de spectateurs. Depuis Claude à travaillé avec de nombreuses compagnies de théâtre de rue et continue encore aujourd'hui (Melba et Cie, Cie Acidu, Gouludrus, Turbul, Cie Friche théâtre urbain, Carabas).

 

Parallèlement, il répond à une annonce et auditionne pour un Opéra destiné au jeune public: « Le Clown des Neiges ». Il est reçu, joue et chante pendant trois avec la Compagnie du Tabouret de Sugeeta Fribourg sur toutes les scènes nationales sous la direction musicale de Pierre Roullier avec l'ensemble 2E2M et Vladimir Dubois comme chef de chant.

 

En 2003, Claude tourne comme personnage principal une collection de 89 vidéos éducatives en ligne. (Toutes les vidéos sont disponibles sur demande).

 

Pendant de nombreuses années, Claude va tourner des courts-métrages, des spot de Pub TV, travailler dans l'événementiel, faire 2 tours de France avec la Caravane Publicitaire, enregistrer des voice over (voix de 10 à 15 ans, mais aussi pour des documentaires ), travailler pour Médecins du Monde, faire du bénévolat pour les malvoyants, faire de la magie, animer des ateliers de théâtre et théâtre de rue dans les écoles et centre de loisirs (Montreuil), les collèges (Montereau-Fault-Yonne), l'université (Tours) mais aussi intervenir comme metteur en scène dans des grandes écoles comme la manufacture de sèvres ou encore l'école de mode internationale ESMOD.

 

En 2003, Claude fait une incursion dans le théâtre antique et joue Dyonisos dans « Les Grenouilles » d'Aristophane dans les ruines de Vaison-la-Romaine et 3 semaines au festival d’Avignon et continue son périple dans le théâtre antique avec le rôle de Xerxès dans « Les Perses » d'Eschille (jeu en Grec ancien et en français) avec la compagnie Demodocos sous la direction de Philippe Brunet.

 

Il obtient brillamment avec « mention bien » une licence professionnelle "encadrement d'ateliers de pratiques théâtrales" sous la direction de Daniel Lemahieu avec qui il fait un Atelier d'écritures pendant un an. Il fait aussi la rencontre de François Lazzaro avec qui il découvre le théâtre de marionnettes.

 

En 2007, Claude crée son premier spectacle de rue: « Desmodus Rotundus », un spectacle déambulatoire sur échasses sur le monde des vampires et des chauves souris.

 

Par la suite, Claude incarne des personnages naïfs mais touchant et drôle comme Lucas dans « le Médecin malgré lui », mais aussi Lubin dans « Georges Dandin » ou encore le personnage d'Howard dans la pièce « Central Park West » de Woody Allen. Il joue également des textes de Karl Valentin et aussi un des personnages principaux dans l'adaptation théâtrale du film CONTAINER 606.

 

Claude réalise ses ambitions et se confronte avec succès à la comédie musicale en incarnant Sganarelle dans « Dom Juan » d'après Molière. Il joue également une galerie de personnages (8 personnages et 13 changements de costumes en 1h10) dans « Alice au Pays des Merveilles » Les 2 comédies musicales sont adaptées par Jean-Luc Jeener et mise en scène par Florence Tosi

 

Claude tourne son premier grand rôle (Robin) au cinéma dans le long-métrage: « CONTAINER 606 » un thriller qui nous parle de l'enfermement, de la folie, de l'amnésie et de la téléréalité. Il enchaine avec 2 autres films dont « Love Love Love » dans lequel il interprète en anglais un tueur à gages.Claude tourne dans des émissions de télévision et des séries comme « Secret d'Histoire », « Nina » ou encore « Nos Chers Voisins » mais aussi des films institutionnels.

 

Au Théâtre, Claude élargie son répertoire en interprétant des personnages comme Lord Bigot ou le citoyen d'Angers dans Le Roi Jean de Shakespeare mais aussi chez Sacha Guitry.

Il coécrit et met en scène Cyrano et Juliette une pièce en alexandrin adaptée de "Cyrano de Bergerac" d'Edmond Rostand et de "Roméo et Juliette" de Shakespeare

 

Claude interprète et incarne pendant plusieurs années et encore aujourd'hui le personnage de Joseph Garcin dans Huis Clos de Jean-Paul Sartre mais aussi le personnage principal masculin dans la pièce contemporaine « Recrutement » de Jean-Paul Le Guénic sur de nombreuses scènes et au festival d'Avignon.

 

Depuis plus de 25 ans Claude travaille, se perfectionne, joue, chante danse sur échasses, fais des mises en scène et crée des projets.

2018 est encore une année bien remplie pour Claude puisqu’il est en tournée dans toute la France avec la comédie musicale DIRTY DANCING sous la houlette de David Eguren et produit par Indigo productions et Vantage prod.

 

A suivre…